Le Scrapathon sera accueilli par Dojobost ! Mais qu’est-ce que Dojoboost ?

4 question à Frédéric Demback, co-fondateur du Dojoboost pour en savoir plus sur l’accélérateur de start up parisien qui accueillera le Scrapathon le 12 juin.
dojoboost
Qu’est ce que Dojoboost ?
Frédéric Bemback : DojoBoost est un accélérateur de startups, monté par John Lewis et moi. Nous sélectionnons des startups que nous accueillons ensuite à temps plein pour une période minimum de 6 mois, en leur apportant notre aide et celle de notre réseau dans tous les domaines où cela peut être nécessaire. Trois particularités à noter :
– DojoBoost est l’accélérateur américain à Paris. Toute l’équipe est américaine, et l’objectif est de préparer les startups intégrant le programme à prendre une dimension internationale, et à être attractives pour des investisseurs anglo-saxons.
– DojoBoost est orienté LeanStartup et Client Development. L’objectif est de permettre aux sociétés du programme de devenir rentables, en créant une offre qui trouve réellement un marché, l’indicateur de succès étant d’avoir convaincu des clients prêts à payer pour ce produit ou service.
– et enfin, les startups intégrant le programme DojoBoost ne sont pas mises à la porte à l’issue des 6 mois pour faire de la place à la promotion suivante : elles peuvent d’abord rester une période supplémentaire de 6 mois à conditions préférentielles, puis passer dans l’un de nos espaces de coworking si elles souhaitent continuer à grandir à nos côtés.
 
Combien de lieux avez vous à Paris ?
Dans Paris intra-muros, nous disposons actuellement de 4 espaces, pour un total de 1.500m2 et 250 postes de travail. L’un de ces espaces est dédié au programme d’accélérateur de startups www.dojoboost.com, deux de ces espaces  sont consacrés à notre offre de coworking au mois www.dojocrea.fr, et le dernier est dédié, en plus du coworking à la journée, aux événements, de nos membres ou d’autres acteurs liés à l’entrepreneuriat et aux startups : conférences sur les aspects sociaux, fiscaux, juridiques, techniques, meetups, weekends thématiques, etc. Au total, nous accueillons à l’heure actuelle une centaine d’entités distinctes, auxquelles il faudra bientôt ajouter les membres de nos premières implantations hors Paris, en banlieue www.dojobuc.fr et en province à Calais, www.dojochannel.fr.

C’est un accélérateur privé : quel est le business model ?
DojoBoost est directement associée au succès des startups intégrant le programme, dans une démarche type d’investisseur. Nous achetons entre 5% et 10% du capital des startups que nous acceptons, dans le but de réaliser une plus-value sur celles qui rencontrerons un grand succès. C’est évidemment une vision long terme, à plusieurs années.

Quelles start up accueillies chez Dojoboost t’ont impressionné jusqu’à présent ?
Evidemment, nous croyons à chacune des startups que nous avons acceptées dans le programme, par définition. Cela n’empêche pas chacun des membres de l’équipe d’avoir des coups de coeur, par affinité personnelle avec le domaine ou avec le profil des fondateurs. Nous attaquons la troisième saison de DojoBoost, et si je devais citer pour chacune de ces saisons une seule startup, je dirais Onecub, www.onecub.fr, pour la première saison : ils ont une vision (le VRM), ils ont une vraie valeur technologique, et ils  se donnent à fond pour réussir à concrétiser leur projet, ce qui finit par payer, une très belle histoire en résumé. Pour la seconde saison, je dirais Coucoufinder, qui sont au croisement de la recherche en langage naturel et de la géolocalisation : là encore une belle histoire, avec deux ingénieurs qui viennent chez nous pour un startupweekend, qui gagnent à l’issue du weekend, et qui la semaine suivante démissionnent et viennent nous rejoindre pour créer une société là encore fondée sur une vraie valeur technologique. Et pour la troisième saison naissante, je dirais Orphya et leur marque Absoluliss, www.absoluliss.fr : deux soeurs, une société de e-commerce de produits cosmétiques (lissage brésilien) rentable depuis deux ans, et l’envie de prendre une stature beaucoup plus importante, en France et à l’international.
Mais si vous me poser la question dans un mois, ma sélection pourrait être différente : c’est ce qui est fantastique dans notre activité, les choses bougent très vite, et notre approche permet aux startups qui suivent le programme d’avancer à certains moments à pas de géant, quand nous les aidons à passer outre un point de blocage !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s